Alopécie féminine : quand les célébrités se confient

Alopécie féminine quand les célébrités se confient
Perdre quelques cheveux tous les jours est tout à fait normal mais les perdre par poignées ou bien qu’ils cessent de pousser peut s’avérer être un réel cauchemar. C’est ce qu’on appelle l’alopécie. 

L’alopécie… qu’est ce que c’est exactement ?

C’est l’accélération de la perte des cheveux ou des poils et c’est un phénomène qui concerne aussi bien les hommes que les femmes. En effet, près de 70% des femmes sont touchées par la chute excessive de cheveux à un moment de leur vie. La perte de cheveux chez la femme est donc beaucoup plus répandue qu’on ne pense.

Ces célébrités atteintes d’alopécie

Certaines célébrités ont été touchées par cette affection. Bien qu’elles aient utilisé des moyens coûteux tels que les greffes de cheveux, des traitements par injection, elles ont été conduites à porter une perruque ou un bandeau pour cacher leurs pertes de cheveux.

Quelques-unes ont brisé le tabou et partagé leur expérience 

 1. Keira Knightley 

  • L’alopécie due au traitement chimique

L’héroïne de Pirates des Caraïbes, Keira Knightley a commencé à perdre ses cheveux à cause des contraintes de son métier.

Elle explique dans une interview accordée au magazine Instyle UK  "J'ai teint mes cheveux de toutes les couleurs possibles et imaginables pour différents films. C'est devenu tellement critique que les cheveux se sont littéralement mis à tomber de mon crâne. Ces cinq dernières années, j'ai dû porter des perruques, et je pense que c'est la meilleure chose qui soit arrivée à ma chevelure".

Dorénavant, Keira fait très attention à ses cheveux et privilégie les perruques pour ses tournages. Cette décision lui a valu une belle récompense : de beaux et épais cheveux bruns. 

 2. Jada Pink Smith

  • La pelade par plaque

Dans son talk-show Facebook Red Table Talk, Jada Pinkette Smith fait ce poignant témoignage pour briser le silence et permettre à celles qui sont touchées par l’alopécie de mieux le vivre : "Je vais vous dire, c’était terrifiant quand ça a commencé. J’étais sous la douche un jour et j’avais les mains pleines de mes cheveux, et je me disais : ‘Oh mon Dieu, vais-je devenir chauve ?".

En effet, la femme de Will Smith, souffre d’alopécie mais n’a jamais trouvé la cause de cette maladie malgré de nombreux tests médicaux.

Néanmoins, elle ne retient que du positif dans sa bataille contre la perte de ses cheveux, car en se servant des turbans comme coiffe, elle se sent comme une reine et n'hesite plus à en parler ouvertement. Elle a d’ailleurs récemment fait le buzz sur son Instagram en postant une vidéo où elle montre, pour la première fois, la zone de son alopécie avec le message suivant : "A ce stade, je ne peux qu’en rire. Vous savez que je souffre d’alopécie. C’est arrivé d’un coup, un jour. Regardez cette ligne juste là. Cela va être plus difficile pour moi de le cacher alors je me suis dit que j’allais le partager et en parler pour que vous ne me posiez pas de question. Mais vous savez quoi ? Je vais mettre une ligne de strass dessus et me faire une petite couronne. Voilà ce que je vais faire".

Une courageuse manière de voir les choses que nous admirons. 

 

3. Naomi Campbell 

  • L'alopécie de traction

Naomi est une des mannequins les plus célèbres du monde. De par sa notoriété, elle est très sollicitée sur les podiums de défilés et autres apparitions au cours desquels elle doit être très bien apprêtée. 

Quand Naomi campbell parle de son alopécie de traction

Cependant, elle a remarqué au fil des années que ses cheveux souffraient de cette exigence.

Elle a donc eu des plaques sur son cuir chevelu et plus aucun cheveu au niveau des tempes car la tension exercée était devenue trop importante pour préserver l’intégrité de ses cheveux fragiles : elle a donc développé une alopécie de traction.

Désormais elle privilégie les perruques lace wigs et elle évoque le sujet lors d’une interview au magazine ES : "Je prends plus soin de mes cheveux maintenant, parce que j’ai tout perdu avec les extensions. Je suis plus prudente et je fais les choses différemment".

 4. Neve Campbell

  • L'alopécie due au stress

La danseuse et actrice Canadienne Neve Campbell voit ses cheveux tomber à l’âge de 23 ans.

Neve Campbell et son alopécie due au stress

Connue pour son rôle dans la Saga Scream, son alopécie a été causée par plusieurs facteurs dont le stress causé par son travail, un divorce douloureux et des harceleurs.

"A 23 ans, j’ai développé une alopécie » a dévoilé Neve au Daily Mail. « J’étais terriblement surchargée et en train de divorcer. De plus j’avais des harceleurs et j’ai commencé à recevoir du courrier menaçant. J’étais tellement affligée par tout cela que mes cheveux ont commencé à tomber. La vie n’a pas toujours été facile".

 5. Selma Blair 

  • L’alopécie dûe à la maladie

L’actrice américaine Selma Blair, star de Sexe Intentions, évoque lors d’une interview des changements qu’elle a connus après la naissance de son fils. Notamment de la perte de cheveux qu'elle a subi. Au départ, elle pensait qu'elle souffrait d'une dépression post-partum et d'une chute de cheveux hormonale, comme c'est le cas pour beaucoup de femmes après l'accouchement. C'est seulement plusieurs mois plus tard et après de nombreux examens qu'elle a su qu'elle souffrait en réalité d'une sclérose en plaque. Quelque temps après, elle a commencé à perdre ses cheveux par quantité, des plaques et des trous ont commencé à apparaître sur son crâne. 

selma blair perte de cheveux

Elle a pris assez rapidement la décision de se raser la tête d'autant plus qu'elle devait subir une chimiothérapie pour contrôler l'évolution de sa maladie. Elle affirme : "Ce n'est pas du tout glamour, mais c'est vrai. Je devais prendre des douches plus longues pour pouvoir ramasser les cheveux qui tombent et les jeter afin de ne pas obstruer le siphon". de plus avec la maladie, je n'arrivais plus à lever les mains pour me coiffer."

C'est son fils avec qui elle a une relation très fusionnelle qui l'aide à se raser. Aujourd'hui elle publie régulièrement des photos d'elle crâne nu sur les réseaux sociaux et parle ouvertement de la sclérose en plaque. Son combat aide à mieux faire connaitre cette maladie et donne du courage à toutes les femmes qui perdent leurs cheveux à cause de la maladie ou des soins parfois lourds qu'elles doivent subir. 

 6. Viola Davis

  • La pelade par plaque

La lauréate Américaine d’un Oscar, Viola Davis, star de la célèbre série How To Get Away With Murder, a commencé à perdre ses cheveux à l'âge de 28 ans.

Viola Davis parle de sa pelade par plaque

Elle nous raconte comment elle l'a vécu :

"Je me suis réveillée un jour et on aurait dit que j’avais un Mohawk, une grande éclaboussure de chauve sur le dessus de ma tête".

Manquant de confiance en elle et se trouvant disgracieuse, l’actrice a porté des perruques pendant des années pour se donner de la force et se sentir belle à nouveau ; "Je portais une perruque dans le jacuzzi. J’avais une perruque que je portais dans la maison. J’avais une perruque que je portais pour les événements. J’avais une perruque que je portais quand je m'entrainais. Bref une perruque pour chaque occasion. 

Finalement, cette expérience s’est avérée être libératrice au fil des années. Désormais, elle arbore fièrement ses cheveux courts et crépus sur le tapis rouge tout en s'autorisant à porter des perruques frisés quand elle en a envie. 

 7. Kristin Davis

  • L'alopécie androgénétique

La nouvelle ambassadrice de la gamme de soins capillaires Volaire et actrice de la série Sex and The City, Kristin Davis a constaté qu’elle avait une perte importante de cheveux.

Tellement concentrée sur les autres aspects importants de sa vie, Kristin Davis n’a réalisé que tardivement qu’il ne lui restait plus grand-chose sur la tête.

 "Mes cheveux ne sont plus comme avant. Ils sont devenus très fins, comme s'ils tombaient, je n'avais presque plus rien sur le crâne, confie-t-elle. Je ne m'en occupais pas trop -j'avais ma fille- mais dès que j'essayais de faire quelque chose ou d'aller quelque part je me demandais 'mais où sont mes cheveux ?"  

Pour venir à bout de sa chevelure clairsemée, elle s'est adressée à son coiffeur qui lui a recommandé des volumateurs d’une marque dont elle est aujourd’hui ambassadrice.

 8. Tyra Banks

  • L'alopécie causée par le stress

Un emploi du temps chargé ne devrait pas affecter les cheveux au point de les faire tomber par poignées.

C’est malheureusement ce que Tyra Banks a vécu. Lors de la promotion de son premier roman, elle déclare avoir souffert "d’une petite alopécie" à cause de la pression et du stress qu’elle a accumulés.

Tyra Banks chute de cheveux

Suite à cet évènement, Tyra Banks, qui ne fait jamais d’apparition sans perruque, a commencé à se montrer sans et affirme : "parfois les perruques et les tissages ont besoin de vacances." tout en invitant les femmes à faire pareil. Certes c’est plus facile à dire qu’à faire mais c’est très encourageant de voir des femmes sortir sans leur perruque. 

9. Kayla Itsines

  • L'alopécie androgénétique

    La blogueuse et star de fitness australienne, Kayla Itsines, a confié sur sa page Instagram que les cheveux dans ses photos sont des rajouts car elle souffre de perte de cheveux.

    Elle écrit : "Mes cheveux naturels sont super courts. J'ai les cheveux génétiquement très fins. Ma grand-mère et ma mère ont toutes les deux les cheveux très fins, comme beaucoup de membres de ma famille. Je porte souvent une pince à queue de cheval quand je veux des cheveux longs."

    Kayla a longtemps cherché un moyen d’épaissir ses cheveux, en vain. Maintenant elle les accepte : "Je suis en paix avec ma chevelure et je ne la laisserai pas diriger ma vie. Je me concentre donc plutôt sur le fait d’être en bonne santé et heureuse. C’est vraiment une chose difficile à faire, et je le sais par expérience, mais cela en vaut vraiment la peine et vous n’avez RIEN à craindre, soyez FIÈRES !"

    10. Ariana Grande

    • L'alopécie due aux traitements chimiques

    Les cheveux de la chanteuse ont toujours été un mystère à cause de son éternel look en queue de cheval.

    Pour ses rôles dans les émissions, Ariana Grande a commencé très jeune à teindre ses cheveux. 

    Ses cheveux ont alors commencé à se fragiliser et à se casser. Elle affirme sur sa page Instagram : "J’ai dû décolorer mes cheveux et les teindre en rouge toutes les deux semaines pendant les quatre premières années de jeu dans la série Sam & Cat, un processus qui a complètement détruit mes mèches".

    Elle attend que ses cheveux naturellement bouclés reprennent des forces afin d’en profiter pleinement.

     11. Jeana turner

    • L'alopécie totale causée par maladie auto-immune

    Jeanna est un mannequin américain qui a perdu tous ses cheveux à l'âge de 8 ans. Cela ne l'a pas empêché de faire du mannequinat d'abord pour le groupe HairClub puis pour de grandes marques de vêtements. Quelques années plus tard elle se retrouve à concourir pour la très célèbre émission ANTM, America Next Top Model, ce qui lui ouvre les portes d'Hollywood. 

    Jeana parle ouvertement de son alopécie et s'affiche tête nue sur son compte Instagram. Elle a d’ailleurs fait un post dans lequel elle se confie sur son alopécie et sur son rapport aux perruques. 

    “La plupart des gens pensent que je porte des perruques par choix, ce qui est en partie vrai, mais je les porte surtout parce que j'ai perdu TOUS mes cheveux, et je dis bien tous mes cheveux, à l'âge de 8 ans à cause d'une maladie auto-immune appelée alopécie, où les follicules pileux s'attaquent eux-mêmes et où les cheveux tombent. A part ça, je suis en parfaite santé ! Mes perruques sont parfaitement indétectables et me permettent d'être une fille "normale" dans les lieux publics, au lieu d’être la fille qui a l’air malade”.

    Face à ces détracteurs elle répond tout simplement  : "Dites ce que vous voulez sur moi. Mais je sais ce que je représente". Quel beau message d'espoir, de force et de courage !

    Que faut-il retenir ?

      L’alopécie peut se manifester à n’importe quel âge et être causée par plusieurs facteurs. Cette situation peut provoquer un manque de confiance et d’estime de soi, beaucoup de stress et dans les cas les plus graves la dépression. Ces femmes célèbres mènent les mêmes combats et font face aux mêmes sentiments de détresse que toutes les femmes qui vivent ce souci d’alopécie. Si en France le sujet de l’alopécie reste trop tabou, le fait qu’elles en parlent et portent ouvertement des perruques contribue à faire évoluer les mentalités et notre propre regard sur nous- mêmes et notre alopécie. 

      Les causes chez les femmes ont tendance à être beaucoup plus compliquées à diagnostiquer que chez les hommes, mais cela peut souvent être le résultat de carences en vitamines, de faibles niveaux de ferritine ou d'un déséquilibre thyroïdien.

      Si votre chute de cheveux vous préoccupe, ne souffrez pas en silence. Consultez dès maintenant votre médecin et renseignez-vous sur les traitements appropriés et les systèmes de complément et de remplacement capillaire comme les volumateurs et perruques.

      En attendant, restez positive, croyez en vous, en votre force et votre beauté. Car comme le dit si bien Jacques Salomé : 

      Nous portons tous des cicatrices de nos blessures de vie. Nous pouvons choisir de les considérer comme paralysantes en s'apitoyant sur les raisons qui les ont causées. ou décider de les honorer, car elles disent aussi que nous avons survécu et que cela nous a peut-être rendu plus forts ou plus lucide. Les épreuves, lorsque nous les surmontons, nous font toujours grandir.